A la découverte des produits de nos régions

Auvergne-Rhône-Alpes :

La tartiflette : Vous pensiez qu’il s’agissait d’une recette ancestrale ? Détrompez-vous elle aurait été inventée dans les années 1980 par le Syndicat interprofessionnel du reblochon afin d’augmenter les ventes de reblochon. Son nom est tiré du mot tartiflâ qui signifie pomme de terre en savoyard.

Bourgogne-Franche-Comté :

Bœuf Bourguignon : Selon le grand dictionnaire universel de Pierre Larousse, l’adjectif « bourguignon » qualifie « plusieurs mets préparés au vin ». Ce plat serait également à l’origine d’une autre recette, celle des œufs en meurette. Lorsqu’il n’y a plus de viande, on poche les œufs dans le reste de sauce au vin !

 

Bretagne :

Tome de Rhuys : Peu connu du public, ce fromage à pâte non pressée et à la croûte cironnée est fabriqué exclusivement sur la presqu'île de Rhuys. Elle est frottée à la main au sel de Guérande, et affinée 70 jours en cave. On ne connait pas tous les secrets de sa fabrication, mais une chose est sûre, ce fromage ne manque pas de caractère !

 

Centre-Val de Loire :

Rillettes de Tours : Les rillettes tirent leur origine d’une recette permettant de conserver la viande pendant tout l’hiver : une cuisson longue dans de la graisse. On la compare souvent à sa rivale, les rillettes du Mans, popularisée au XIXe siècle avec l’arrivée du chemin de fer et du sandwich. La cuisson des rillettes de Tours peut monter jusqu’à 12h contre seulement 5h pour les rillettes du Mans.

 

Corse :

Brocciu : Celui-ci on ne le trouve pas toute l’année car il se déguste idéalement frais. Ce produit de saison est fabriqué à partir de petit-lait (ce qui reste une fois que le lait caillé est égoutté) et enrichi de lait entier de brebis pour lui donner douceur et onctuosité.

 

Grand Est :

Spätzle : Célèbres pâtes alsaciennes de la famille des Wasser Striebele elles sont apparues en Alsace vers le XVe siècle. Leur particularité ? Elles sont riches en œufs : 7 œufs par kilo de semoule de blé dur. On retrouve également les Knepfle, une variante qui se rapproche de la forme des gnocchis.

 

Hauts-de-France :

Welsh : Cuisiner à la bière c’est possible ! Il vous reste de la bière brune ? Lancez-vous dans un welsh, un plat fromager incontournable dans les estaminets. Le welsh puise ses origines dans le Pays de Galles d’où l’utilisation du cheddar célèbre outre-manche.

 

Île-de-France :

Brie de Meaux, de Melun : C’est un incontournable des plateaux de fromage, le Brie est produit dans le bassin parisien dans les vallées de la Marne, de l’Orge et de la Seine. Parmi les différents Brie (de Montereau, de Nangis, de Provins…) seulement deux bénéficient de l’Appellation d’Origine Protégée : le Brie de Meaux et le Brie de Melun.

 

Normandie :

Beurre d’Isigny : Des beurres, nous en avons de toutes sortes sur le territoire français mais seulement trois AOP. Parmi eux, le beurre d’Isigny produit entre le Bessin et le Cotentin. Sa texture est souple et sa couleur rappelle celle du bouton d’or.

 

Nouvelle-Aquitaine :

Piment d’Espelette : Connu sous le nom de « caviar pourpre », ce piment est originaire des Antilles et est venu s’adoucir dans le pays basque. Sur l’échelle de Scoville, il est considéré comme étant doux. Protégé par une AOP, on le retrouve dans de nombreuses préparations et produits comme la charcuterie et le fromage.

 

Occitanie :

Ail rose de Lautrec :  Selon la légende, au moyen-âge un marchand s’est arrêté à Lautrec afin de se restaurer. Sans argent, ce dernier a réglé son repas avec des gousses roses ensuite plantées par le propriétaire. C’est ainsi que l’Ail de Lautrec fu popularisé. 

 

Pays de la Loire :

Salicorne : Si vous pensiez qu’il s’agissait d’une algue, vous faites erreur ! Elle pousse dans un milieu marin certes mais appartient à la catégorie des plantes halophiles. On la retrouve notamment dans les marais salants.

 

Provence-Alpes-Côte d'Azur :

Bouillabaisse : Le saviez-vous ? Une bande de restaurateurs en a fait une soupe protégée par une charte élaborée en 1980. Alors qu’elle n’était à la base qu’une soupe de poissons invendus, elle est devenue élaborée et même couteuse !

 

Zoom sur l’Outre-mer :

Accras de morue, Rougail, Bokit, ou Féroce sont autant de plats qui nous évoquent le soleil et les épices. Cependant, on en parle peu mais les îles regorgent de miels divers et variés. On retrouve ainsi le miel de baies roses à La Réunion, le miel de campêche (arbres avec fleurs en grappes jaunes) en Guadeloupe et Martinique ou encore le miel de Mangrove en Guyane.

Des questions ?

Notre équipe est à votre écoute

Contactez nous

Recevez notre newsletter

S'abonner à la newsletter

Rejoignez notre communauté

  • Picto Facebook
  • Picto Twitter
  • Picto Instagram
  • Picto Youtube
  • Picto Linkedin