La Charolaise, un emblème de l'élevage français

Une Charolaise égérie du #SIA2020

Des régions à l’honneur au Salon International de l’Agriculture

Chaque année le Salon International de l’Agriculture met à l’honneur une race bovine. Un coup de projecteur qui constitue pour les races de véritables arguments aussi bien en termes d’image que d’impact commercial. Des retombées économiques et sociétales qui profitent également pleinement au terroir qui les accompagne et les soutient. Cette année, la race Charolaise est à l’honneur, mettant ainsi en avant l’ensemble de la région Bourgogne Franche-Comté. Découvrons donc ensemble les caractéristiques de l’élevage de vaches de race Charolaise en France.

La Charolaise, un emblème de l'élevage français

Comment ne pas connaître la mythique Charolaise ? Avec un effectif de 1,6 million de têtes dans toute la France, elle est l’une des principales races du pays. Initialement originaire du Charolais-Brionnais, dans le département de la Saône-et-Loire en Bourgogne Franche-Comté, la Charolaise a su étendre sa présence aux départements voisins, puis au reste de la France. Elle devient ainsi la première race allaitante du pays, présente dans la quasi-totalité des départements. Rentable, elle offre une viande de grande qualité. Respectueuse du cycle de la nature, elle nourrit ses veaux avec son lait pendant les neuf premiers mois, jusqu’au sevrage. Elevée à l’herbe, elle préserve, façonne, entretient le paysage et constitue un élément économique clé du territoire français. Animal de trait à l’origine, la Charolaise constitue une race rustique, capable de s’adapter à tous les environnements et tous les climats, ce qui lui permet d’être présente dans plus de 70 pays dans le monde.

Des questions ?

Notre équipe est à votre écoute

Contactez nous

Recevez notre newsletter

S'abonner à la newsletter

Rejoignez notre communauté

  • Picto Facebook
  • Picto Twitter
  • Picto Instagram
  • Picto Youtube
  • Picto Linkedin